Vendredi 20 Octobre 2017
Les entreprises qui ne passent pas à l'automatisation sont vouées à disparaître
Publié le 13 Mai 2017

Selon une étude de BMC Software, 73 % des décideurs informatiques prédisent que les entreprises qui n’auront pas fait le choix de l’automatisation dans les cinq années à venir, auront disparu d’ici à 10 ans.

Menée auprès de plus de 650 décideurs informatiques dans 12 pays, cette étude révèle que 94 % des responsables interrogés s’attendent à voir l’automatisation s’étendre à l’ensemble des services de l’entreprise d’ici à 2020, et plus seulement au service informatique. Les trois priorités d’investissement pour les 24 mois à venir sont la conteneurisation, l’automatisation et l’ordonnancement des tâches de travail et le DevOps.

Près de 9 décideurs informatiques sur 10 pensent que l’automatisation doit répondre aux objectifs visés par l’entreprise numérique. Mais certains obstacles demeurent, notamment le manque de budget (67 %), de compétences (44 %) et de temps (51 %). « Faute d’une nouvelle approche de l’automatisation informatique, les entreprises ne pourront surmonter ces contraintes, explique Gur Steif. Les nouvelles technologies et les solutions d’automatisation prenant en charge les cloud hybrides sont indispensables pour que les DSI puissent permettre à leurs entreprises d'innover, de transformer et d'accélérer la croissance en poursuivant de manière appuyée un programme numérique qui les différencie de leurs concurrents ». 

80 % des décideurs se disent pourtant prêts à innover et à conduire la transformation de leur entreprise et 77 % pensent que leur entreprise en fait assez pour préparer et former leur personnel à l’automatisation.

76 % des sondés s'estiment d'ailleurs "excellents" ou "très performants" dans l’utilisation des données pour produire des résultats concrets et dégager un avantage concurrentiel (à raison de 88 % en Amérique du Nord, 80 % en Amérique du Sud, 75 % en Europe et 64 % en Asie-Pacifique). 

Source: infoDSI.com